Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
A Cologny vers Genève, 1er août 2017.
© SALVATORE DI NOLFI

température

Ce 1er août a battu des records de chaleur

Une localité de Saint-Gall a atteint le record mardi, avec 35,7°. Certaines régions ont été touchées par de forts orages

Ce 1er août restera comme un des plus chauds de l’histoire moderne en Suisse. Avec 35,7 degrés, c’est Sevelen (SG) qui enregistre le record. Malgré cette chaleur, plusieurs régions ont été touchées par de violents orages.

Une coulée de boue a coupé la route menant à Derborence (VS), selon le site de 20 Minutes en allemand. Trois voitures ont été endommagées, mais personne n’a été blessé, a fait savoir Markus Rieder, porte-parole de la police valaisanne. Des contrôles de la pente ont dès lors été réalisés.

En une vingtaine d’endroits à l’est du pays et dans les régions à foehn, des valeurs record ont été enregistrées, indique mardi SRF Meteo dans un communiqué. Il a ainsi fait 34,7 degrés à Sion, 34,9 à Coire, 35,4 à Bad Ragaz (SG), 34,3 à Glarus ou encore 33,9 degrés à Altdorf.

A propos des festivités: Brunch à la ferme et politique ne font pas bon ménage

Une nuit tropicale

Sous l’effet du foehn, les températures étaient déjà bien chaudes durant la nuit de lundi à mardi dans les vallées où il a soufflé. Le mercure est à peine redescendu sous les 30 degrés. Des températures de 27,5 degrés à Altdorf ou même 29 degrés à Schattdorf ont été relevées dans le canton d’Uri.

Dans les vallées à foehn de Suisse centrale et orientale, ainsi que des cantons de Zurich, Tessin et du Valais, on peut parler d’une nuit tropicale, d’après plusieurs instituts de météorologie. Il faut remonter à 1983 pour retrouver des valeurs nocturnes aussi hautes la veille d’un 1er août, soit 26,9 degrés à Altdorf. Rien de tout cela sur le Plateau où le mercure n’a pas dépassé les 15 à 18 degrés durant la nuit, des valeurs normales pour la saison.

Mais en cette journée de fête nationale, les habitants de la plaine ont tout de même aussi eu droit à la chaleur, les 30 degrés ayant été atteints. Dans les vallées à foehn, le mercure a même atteint 35 degrés.

Grêle, pluie et orages

Malgré cette chaleur, quelques fêtes nationales ont dû se faire sous la pluie et des orages. La grêle et des rafales allant jusqu’à 95 km/h ont frappé le Valais, les Alpes vaudoises et le Plateau, d’après SRF Meteo. Par endroits, il a plu des cordes. A Kandersteg (BE), il est tombé en dix minutes 20 millimètres de pluie. Engelberg (OW) a même mesuré 26 millimètres en 30 minutes.

En Valais, le col du Sanetsch a dû être fermé en raison des intempéries. La ligne orageuse se dirigeait vers l’est et le nord du pays en soirée.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo société

Alain Petitmermet: «J'ai vu cinq fois des gens passer sous ma locomotive»

Le mécanicien de locomotive a vécu en vingt ans de carrière entre cinq et six suicides. Il a dû abandonner le métier durant plusieurs années, avant d'y revenir avec une foi chrétienne grandissante, au point de vouloir y consacrer un livre

Alain Petitmermet: «J'ai vu cinq fois des gens passer sous ma locomotive»

n/a