nature humaine

2015, «L’Odyssée de l’empathie», le film

Le cinéaste et thérapeute français Michel Meignant prépare un film sur la manière dont la violence pourrait être dépassée…

2015, «L’Odyssée de l’empathie»

Le cinéaste et thérapeute français Michel Meignant prépare un film, jalon pour un futur plus heureux

Documentariste (avec un Lion de bronze à son actif en 1961), pionnier de la sexologie et de plusieurs approches psychothérapiques en France (EMDR, lifespan, neurofeedback dynamique), Michel Meignant a vécu une révélation en lisant Oui, la nature humaine est bonne d’Olivier Maurel (Robert Laffont, 2009): «Si l’on peut se transformer en être violent, voire monstrueux, c’est en raison des traumatismes vécus dans l’enfance. C’est l’hypothèse de la psychanalyste suisse Alice Miller», résume-t-il.

Habitué à faire un film pour chaque territoire nouveau qu’il investit en tant que thérapeute, Michel Meignant réalise Amour et Châtiments en 2011. Il revient sur le même sujet de manière plus ample et ambitieuse avec L’Odyssée de l’empathie . Tissé d’entretiens avec des scientifiques et des psychothérapeutes (lire ci-dessus), mais également de séquences tournées auprès des Bochimans d’Afrique australe et des Inuits canadiens, le film fait l’objet en ce moment d’une campagne de financement participatif via la plateforme Touscoprod. «Notre but, c’est que la loi contre la violence éducative soit proclamée en France et partout dans le monde où elle ne l’est pas encore.» Dont la Suisse…

www.touscoprod.com/fr/lodysseedelempathie

Publicité