Fini Google, place à TikTok! Le réseau social préféré de la génération Z a supplanté le traditionnel moteur de recherche dans la chasse aux informations. Qu’ils soient en quête d’un tuto coiffure, d’un conseil santé ou d’une analyse de l’actualité, les jeunes de moins de 25 ans privilégient désormais l’application de partage de vidéos lorsqu’ils cherchent à s’informer. Problème: le réseau social, qui a dépassé le milliard d’utilisateurs dans le monde, est aussi truffé de fausses informations. «TikTok abreuve ses jeunes utilisateurs de mésinformation toxique», alerte Newsguard, dans sa dernière enquête parue mercredi dernier.