De qui les «Grévistes pour le climat», descendus dans la rue par milliers dans plusieurs villes de Suisse encore la semaine dernière, sont-ils les héritiers?