Malgré sa béquille, elle court dans tous les sens, serre des mains, donne des ordres aux ouvriers, exige qu'on arrache une publicité, se souvient qu'elle doit téléphoner à untel, répond à une question, rassure gentiment une handicapée qui se plaint d'une phlébite, s'inquiète de l'arrivée de la Télévision suisse romande, feint de s'étonner que L'Illustré lui ait consacré un article de quatre pages, s'extasie enfin sur la beauté du centre de balnéothérapie Cressy Bien-Etre qui ouvrira ses portes samedi.

Annette Kaplun, présidente de Foyer-Handicap, est une jeune femme hyperactive de 76 ans, qui exténue la journaliste tentant vainement de faire un portrait d'elle. «Je préférerais que vous parliez de Cressy Bien-Etre, dit-elle ingénument. Vous comprenez, je n'aime pas me mettre en avant.» Elle suggère vainement de prendre des photographies du directeur du centre, qui vient de passer un élégant costard pour l'occasion. Non? Pas grave. Elle se place en face du jacuzzi 14 places entouré de vraies plantes, et sourit. Heureux photographe, qui a réussi à l'immobiliser pendant quelques secondes! Car la patience n'est pas le fort d'Annette Kaplun, qui le reconnaît volontiers d'ailleurs.

Une idée qui a germé il y a quinze ans

Pourtant, elle a dû en faire preuve, de patience, avant de voir son rêve se concrétiser. «Il y a une quinzaine d'années, 1500 personnes ont signé une pétition pour la construction d'une piscine chauffée à 34°. C'est ce qui m'a donné l'idée de Cressy Bien-Etre», lance-t-elle avant de rudoyer sa secrétaire pour qu'elle prenne bien garde de mettre le titre correct des VIP qui seront présents aujourd'hui à l'inauguration. «Ensuite, reprend-elle, monsieur Ahmed Z. Yamani nous a fait un don de 5 millions de francs pour la création d'une résidence en faveur de personnes atteintes d'un grave handicap physique. Mais attendez, je vais vous faire photocopier le document qui présente le projet.» Et de rappeler sa secrétaire, sans oublier de lancer quatre à cinq coups de fil pour diverses questions qui lui viennent à l'esprit.

Non décidément, le portrait d'Annette Kaplun, ce n'était pas une bonne idée. Pas aujourd'hui, pas un jour avant l'inauguration avec les VIP. On réussit quand même à lui faire dire deux ou trois choses d'elle. Dans son bureau, elle montre en passant une photographie d'un beau couple, elle-même et son défunt mari, l'imprimeur-éditeur Sioma Kaplun: «Trente ans de bonheur, soupire-t-elle. Nous étions faits l'un pour l'autre.»

Sans l'énergie incroyable d'Annette Kaplun, Cressy Bien-Etre n'aurait sans doute jamais vu le jour. Mais qui peut résister à ce rouleau compresseur miniature, en tailleur s'il vous plaît? La présidente de Foyer-Handicap n'a jamais craint les obstacles. On imagine qu'elle doit trouver un malin plaisir à les faire tomber les uns après les autres. C'est pour la bonne cause: Annette Kaplun s'emploie depuis plus de trente ans à améliorer les conditions de vie des handicapés. Le canton de Genève lui a donc remis un terrain de 10 000 m2 pour la construction du centre de balnéothérapie. Divers dons, les galas de Foyer-Handicap, ainsi que le soutien de l'Office fédéral des assurances sociales ont permis de financer la construction de Cressy Bien-Etre, un rêve qui a coûté 23 millions de francs. Le centre comprend trois structures: la Résidence Yamani et l'Atelier de Cressy, inaugurés le 5 mai dernier, et Cressy Bien-Etre, le centre de balnéothérapie. Ce dernier, magnifique avec son immense toit vitré, est à la mesure des ambitions d'Annette Kaplun pour ses protégés: une piscine de 300 m2 avec un système de buses, un grand jacuzzi, un bassin thérapeutique pour la rééducation, un sauna, un restaurant, des locaux pour les massages, les bains bouillonnants, les douches d'affusion et les enveloppements d'algues, un salon de coiffure, une salle de fitness, etc.

Cressy Bien-Etre recevra les personnes handicapées du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h. Une heure et quart plus tard, le temps de renouveler totalement le volume d'eau, le grand public aura aussi accès au centre, jusqu'à 21 h, toute la semaine. Et le samedi, il accueillera uniquement le grand public, de 9 h à 17 h. Encore une fois merci, Annette Kaplun.

Cressy Bien-être, 97-99, route de Loëx, Confignon. Tél. 022/727 15 15.