Podcast 

Antoine, ex-héroïnomane devenu professeur d'échecs

Antoine, jeune professionnel genevois, avait une vie simple. Jusqu'à ce qu'il ouvre la porte, sur un malentendu, à l'héroïne. Rescapé, il raconte dans cet épisode de «Brise Glace» son cauchemar, ses espoirs, et l'importance du regard de l'autre 

On les appelle «les tox», les «drogués». Voire les «déchets», pour mieux déshumaniser celles et ceux qui ont un jour pris le risque de goûter à la drogue dure, en consommant jusqu’à ce qu’elle les consume.

Comment une vie ordinaire, à Genève, vire-t-elle au cauchemar? Cette semaine, Brise Glace, le podcast du Temps, a tendu son micro à Antoine. Il nous raconte la toute première fois, ce jour où il s’est retrouvé dans la chambre d’un hôtel cossu avec sa copine et un gramme de poudre blanche, ouvrant ainsi la porte à l’héroïne.

S’il nous confie ses doutes, ses espoirs, sa honte - encore aujourd’hui - d’en parler autour de lui, c’est parce qu’il s’en est sorti. Il n’a pas oublié pour autant l’importance du regard de l’autre, qui peut, sans même qu’il en ait conscience, enfoncer dans l’abîme ou rendre sa dignité.

Publicité