Au moins autant que de saveurs, la cuisine est une histoire de racines, de voyage, d’identité, de partage. Jusqu’à l’été, «Le Temps» vous propose une série de portraits de professionnels de la gastronomie qui ont quitté leur pays d’origine, ou dont la famille a émigré pour s’établir en Suisse.

Episodes précédents:

Anastasiia Vorger, l’Ukraine dans l’assiette
Irina Vicidomini-Zukova, des bords de la mer Caspienne au marché de Fribourg
La Bohème à Bienne, un restaurant familial et libanais loin des siens
Dahlak, un îlot érythréen au cœur d’Yverdon-les-Bains

«Où peut-on vous trouver lorsque vous n’êtes pas là?» Une bien drôle de question à poser au patron d’un restaurant. Mais il faut dire que celui de Jorge Acuña a la bougeotte. Un jour avec vue sur le Jet d’eau depuis le quartier des banques, un autre près de la Chaise cassée devant les Nations unies, Arepa Republic voyage. Le food truck est amarré à la place Bel-Air en ce mardi midi ensoleillé. Au milieu de l’agitation ambiante, les clients s’agglutinent petit à petit devant la cahute sur roues.