Dans le cadre de l'Année internationale de la Bible, Espace 2 propose dès dimanche une série d'été hebdomadaire de huit émissions * consacrées aux relations entre les sciences humaines et la Bible.

Depuis plusieurs années, ces liens se sont renforcés: les premières ont permis une nouvelle approche de l'Ancien et du Nouveau Testament, qui ont à leur tour fécondé les différentes branches composant l'univers des sciences humaines: psychanalyse, philosophie, sociologie, archéologie, etc. Huit grands noms ont été conviés à s'exprimer sur ces rapports en pleine évolution: parmi eux, signalons la présence de Daniel Marguerat, professeur de Nouveau Testament à l'Université de Lausanne, du théologien suisse Hans Küng, de la psychanalyste Marie Balmary et du philosophe Daniel Sibony.

Comme un roman

La première émission concerne la narratologie, une méthode qui permet de lire la Bible comme un roman, avec la présence de Daniel Marguerat, un des meilleurs spécialistes de cette nouvelle école de lecture.

La deuxième émission aborde la problématique des liens entre l'archéologie et la Bible avec Jacques Briend, un archéologue français. Il s'exprimera sur les thèses d'Israel Finkelstein, dont le livre La Bible dévoilée, publié en 2002, a suscité la polémique. Finkelstein y démontrait en effet que certains livres de l'Ancien Testament avaient été rédigés tardivement, et surtout dans le but de soutenir l'idéologie royale d'Israël aux VIIe et VIe siècles av. J.-C.

Fascination entre deux disciplines

La rencontre avec Marie Balmary devrait s'avérer elle aussi fort intéressante, car la psychanalyse et la religion, autrefois ennemies, se découvrent depuis quelque temps une fascination mutuelle qui se manifeste par la publication de nombreux ouvrages sur leur complémentarité.

* Liseurs de Bible, production Serge Carrel, dimanche de 11h à 12 sur Espace 2, et sur La Première le dimanche à 23h.