Un beau vin, ce Bianco Rovere 2004 de Guido Brivio. La robe, limpide et lumineuse, présente une couleur or pâle et des reflets dorés. Le nez est ouvert, fin et complexe, avec des notes florales et boisées. Légèrement épicé, il évolue sur la minéralité et le fruit avant de révéler des arômes d'agrumes et de menthol. En bouche, la texture, élégante et puissante, est soutenue par une acidité fraîche. Bien équilibré, ce vin offre une certaine persistance de goût. Elevé en barriques neuves françaises pendant huit mois, il pourra vieillir quelques années sans rien perdre de sa fraîcheur. Idéal en apéritif, avec des poissons ou des viandes blanches. Ce vin est issu d'une sélection de raisins de merlot vinifiés en blanc. Au Tessin, le merlot recouvre plus de 80% de la surface viticole du canton. Ce grand cépage rouge, qui a fait la gloire des appellations bordelaises Pomerol et Saint-Emilion, donne aussi des vins blancs dans cette région de la Suisse. La popularité du «Bianco di Merlot» est d'ailleurs en train de se développer. Les raisins sont pressés immédiatement après la récolte. Le jus qui en sort est blanc, car c'est la pellicule qui donne sa couleur rouge au vin. La fermentation intervient normalement après cette opération.

Guido Brivio encave la vendange de 80 vignerons de la région de Mendrisio, dans le Sottoceneri. Cet œnologue vinifie 13 crus, de manière classique ou en barriques. Ses vins font partie de l'élite tessinoise. L'année passée, son merlot Platinum, produit à partir des meilleures grappes et uniquement les grandes années, a obtenu la médaille d'argent de la catégorie des vins de monocépages élevés en barriques.

Où l'acheter? I Vini di Guido Brivio S.A., via Vignoo 8, 6850 Mendrisio. Tél: 091/646 07 57. Prix: 27,90 francs. Achat sur Internet: http://www.brivio.ch