Le Concours national des vins suisses s'est déroulé pour la troisième année consécutive à Sierre durant le mois de juin. Organisé par l'association VINEA, il a couronné d'or une centaine de flacons sur les 900 présentés. Les résultats ont été proclamés lundi dernier à Lausanne dans le cadre du salon Gastronomia.

Il ne faut pas se fier dans l'absolu aux médailles décernées lors des concours, tant il est vrai que, parfois, les vins honorés ne tiennent pas leurs promesses. Néanmoins, ces manifestations permettent souvent de déceler des perles qu'il serait dommage d'ignorer. Comme ce magnifique vin liquoreux de la Cave Les Sentes à Sierre, qui a obtenu, à juste titre, la note la plus élevée du concours, toutes catégories fondues. Il mérite aussi une médaille pour son rapport qualité-prix, assez exceptionnel pour un liquoreux de cette classe.

Doté d'une belle robe couleur vieil or aux reflets dorés, cet assemblage d'ermitage et de malvoisie élevé en barrique exhale dès le premier nez des parfums extraordinairement voluptueux. Au deuxième nez, c'est une explosion d'arômes subtils et complexes, dignes des grands liquoreux valaisans: truffe blanche, coing, abricot sec, miel, cire d'abeille... L'attaque, moelleuse à souhait, est une caresse de velours pour le palais. Le milieu de bouche révèle une matière structurée et très riche, mais sans lourdeur. Malgré son degré d'alcool élevé (14,5% vol.), le vin conserve une belle fraîcheur. Le bois est bien fondu. Et sa longue finale dominée par des arômes de miel prolonge un plaisir raffiné. A boire au moment du dessert, avec une mousse d'agrumes ou une tarte aux abricots.

Le «Sentes Nobles» 2004 est un vin issu de vendanges tardives. Les raisins, flétris sur souche, ont été récoltés vers la mi-décembre à environ 160-170 degrés Oechslé. Ils avaient partiellement subi l'attaque du botrytis cinerea, le champignon responsable de la pourriture noble. La fermentation alcoolique a eu lieu en barrique. Après un soutirage, l'ermitage et la malvoisie ont été assemblés, puis élevés en barriques neuves pendant environ 15 mois. Ce vin doux contient environ 100 gr de sucre résiduel.

La Cave Les Sentes est dirigée par Serge Heymoz et fête cette année son 20e millésime. Le propriétaire cultive un domaine de 4 ha situé entre Noës et Miège. Il affectionne les variétés autochtones, en particulier la rèze, et propose un assortiment riche d'une quinzaine de vins.

Cave Les Sentes, Entre-Deux-Torrents 39, 3960 Sierre. Tél. 079 607 60 01. Site internet:

http://www.heymozvins.ch. Prix: 19,50 francs la bouteille de 37,5 cl.