Avant de devenir un militant écologiste, Bruno Manser était un aventurier et un utopiste. Sa quête dans la forêt tropicale de Bornéo éveille dans les esprits l’archétype d’un monde perdu où l’homme vit en harmonie avec la nature. Un fantasme qui reprend de la vigueur, à l’heure des préoccupations climatiques. outre-Sarine, le film sur le Bâlois – Bruno Manser – La Voix de la forêt tropicale, qui sort ce mercredi en Suisse romande – s’affiche dans le top 5 des titres les plus vus dans les salles de cinéma.