Podcast

Le burn out, ce cauchemar bien palpable

Cadre dans la fonction publique et experte dans son domaine, Sandrine n’aurait jamais imaginé vivre l'enfer au travail. Au micro de «Brise Glace», elle raconte la spirale infernale du burn out et les souffrances extrêmes qui vont avec, à la fois physiques et mentales

C’est un bruit de couloir, une rumeur d’étage, glissée à demi-mot devant la machine à café: «Elle a fait un burn out.» Silence. Regards gênés. «Ah…»

Selon une étude de 2016, un actif sur quatre en Suisse serait stressé et se sentirait épuisé au travail. Le burn out, état d’épuisement physique et mental intense lié à l’activité professionnelle, gagne bel et bien du terrain et touche tous les corps de métier. Certains l’appellent même la maladie du siècle. Mais si le terme s’est banalisé, le burn out reste encore un mal mystérieux, incompris. Comment ce collègue qu’on croyait si bien connaître a-t-il bien pu en arriver là?

Coups de couteau

Sandrine, cadre dans la fonction publique à Genève, a vécu cette spirale infernale. Difficile à imaginer lorsqu’on rencontre cette cheffe de division expérimentée, habituée des défis, des situations d’urgence et des délais impossibles. Mais le burn out frappe inopinément, insidieusement, violemment.

D’abord, il y a ces tensions qui s’installent dans un environnement de travail de plus en plus lourd, toxique. La fatigue extrême qui s’installe, puis l’insomnie, la ronde des somnifères et le manque d’appétit. Les douleurs aussi, qui la lacèrent «comme des coups de couteau». La tête qui s’acharne à la tâche alors que le corps lâche. Quant aux supérieurs, ils ne voient rien (ou ne veulent rien voir).

Lire aussi:  La malédiction du talent

Dans ce nouvel épisode de «Brise Glace», le podcast du Temps, Sandrine raconte son burn-out avec franchise et un brin de colère. Elle nous décrit cette souffrance solitaire, impossible à dire, car encore souvent synonyme de faiblesse, d’incompétence. Et nous rappelle que non, ce n’est pas un abandon. Mais un réflexe de survie.

Comment écouter «Brise Glace»

En vous rendant sur la page www.letemps.ch/podcast pour l’écouter en streaming.
Sur ordinateur Mac ou iOS, vous pourrez chercher «Brise Glace» directement dans iTunes et vous y abonner. Sur iPhone, l’application Podcasts est déjà intégrée: vous pouvez directement y chercher «Brise Glace podcast». Sur Android, plusieurs applications s’offrent à vous: SoundCloud, Castbox, Podcast Addict ou Pocket Casts, par exemple.

Publicité