Parce que la sexualité fait partie de nos vies mais qu'elle reste pourtant taboue, «Le Temps» inaugure un nouveau rendez-vous: deux fois par mois la chroniqueuse et journaliste Maïa Mazaurette donnera son point de vue sur un sujet d'actualité 


Il y a exactement dix ans, la «tendance cougar» était sur toutes les lèvres: qui étaient ces femmes couchant avec des hommes plus jeunes? Quels étaient leurs réseaux? Parlait-on d’épouses délaissées par leur mari, d’insatiables nymphomanes, d’éternelles immatures, de dominatrices exploitant de jeunes hommes influençables?

Bon. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la vague cougar n’a pas eu lieu: selon l’Office fédéral de la statistique, la femme est plus âgée dans à peine 14% des couples suisses. Pire encore: en 2019, le nom que nous employons pour les désigner est toujours celui d’un animal.