Elles ont un rêve. Bâtir une société libérée des préjugés racistes, dans laquelle le point de vue de chacun·e est source d’enrichissement et non de clivages. Mais parce qu’un rêve sans plan n’est qu’un vœu pieux, elles font des propositions.