«On se refait une ligne?» Lucie Zufferey met fin à la brève pause prise en bordure de parcelle. La jeune vigneronne préfère ne pas traîner: la fraîcheur matinale qui règne dans la vallée du Rhône s’estompe peu à peu, laissant la place à un soleil particulièrement ardent pour un mois de mai. Au bout de la longe, Elvis, un cheval de trait à la crinière blonde, se met en mouvement docilement, tractant une petite charrue. Il est suivi comme son ombre par Luca, le frère de Lucie, qui s’assure que la machine trace un sillon rectiligne entre les pieds de vigne.