Gin Kanie, née il y a 108 ans au Japon, devenue une célébrité sur le tard, avec sa sœur jumelle, pour avoir participé à l'âge de plus de 100 ans, à des shows télévisés, pour être entrée dans le Guinness Book et avoir été déclarée «trésor national», s'est doucement éteinte mercredi, un an après sa sœur Kin, sans avoir pu dépenser tout l'argent qu'elle avait récemment gagné et qu'elle plaçait «sur un fonds vieillesse, pour le futur».

Après la vague des mannequins brésiliens et bimbo caliente (Gisèle Bündchen & Cie), les magazines spécialisés annoncent un arrivage de top models androgynes, plutôt garçons. La plus photographiée du moment: Eleonora Bose, avec ses tempes quasiment rasées, ainsi qu'une ribambelle de Belges, la belle Hannelore en tête (la fille nature et un peu gauche des pubs Prada, l'hiver dernier).

Dans le pré des top models, encore. Le magazine i-D est allé interviewer la plus belle de toutes, la plus émouvante, celle dont le visage aura marqué les 90's: Kate Moss. Question du journaliste: «Quel est le dernier transport public que vous ayez pris récemment?» Réponse de Kate: «C'était hier, un taxi.»

Dans l'enclos des mannequins, encore et ce sera tout. Selon L'Illustré, la nouvelle Laetitia Casta serait Genevoise. Elle s'appelle Julie Ordon, a 16 ans, est bookée par Madison, a trois grandes sœurs, et a déjà posé pour Paolo Roversi, Patrick Demarchelier, Vogue, Marie-Claire. La ravissante, sur les pubs Guess, une coupe de liquide écarlate à la main, et un doigt dans sa bouche rose comme une fraise, c'est elle.

Mannequins, si, si, encore eux, ne sont-ils pas les dieux et les déesses de nos matins rhododactyles et inextinguibles? Tommy Alvarez, Lukas Ridgeston, Tim Hamilton (surtout Tim) et leurs petits copains très imberbes que, sous un autre régime, et aujourd'hui encore, on aurait appelé des sans-culottes, ne sont pas tous destinés à une carrière interminable dans le mannequinat. Reste que Tim et ses copains «animent» le tout récent Vogue Hommes International en lui donnant une porno touch qu'on avait déjà repérée, il y a une éternité, dans les magazines très hype, mais qui risque peut-être de refriser la moustache de plus d'un abonné fondateur.