Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
YouTube censure parfois des publications jugées «inappropriées».
© DADO RUVIC

Technologies

Les contenus LGBT ne seront plus censurés sur YouTube

Epinglée sur Internet, la plateforme de Google a fait son mea culpa en mars dernier et débloqué vendredi 12 millions de vidéos en réponse au tollé

Deux hommes, les yeux embués, la gorge nouée de bonheur et qui avec émotion se disent «oui», pour le meilleur et pour le pire? Inapproprié, répondait YouTube. Jusqu’à récemment, une telle vidéo téléchargée sur la plateforme de Google rejoignait fort souvent la liste des contenus «matures»; tout ce qui a donc à voir avec le sexe, la violence ou les clips adultes. Pressé le mois dernier par la communauté LGBT, YouTube s’est repenti: s’excusant d’avoir, selon Johanna Wright, vice-présidente des produits, filtré de façon «non intentionnelle» les vidéos de la communauté arc-en-ciel. Le 21 avril, elle annonce avoir corrigé le problème et débloqué 12 millions de vidéos en réponse aux complaintes.

Le «Mode restreint» sur la sellette

A l’origine des blocages, un outil introduit en 2010 intitulé «Mode restreint». Permettant «d’exclure les contenus susceptibles d’être réservés à un public averti», il repose sur un «système automatisé [qui] analyse principalement des indicateurs tels que les métadonnées, le titre et le langage utilisé dans la vidéo». Subsidiairement, peut-on lire sur la page dédiée à l’outil, «certaines vidéos sont indisponibles en mode restreint en raison de l’application d’une limite d’âge par des modérateurs».

Au bout du compte, «cette fonctionnalité ne fonctionne pas comme il se doit. Nous sommes désolés et nous allons la réparer», admettait, Johanna Wright dans un billet de blog en mars. Cependant, écrivait la vice-présidente des produits, «le système ne sera jamais à 100 pour 100 parfait». Elle enjoint aux internautes de contribuer pour «améliorer la fonctionnalité». «Il faudra du temps pour vérifier pleinement notre technologie et déployer de nouveaux changements, alors veuillez patienter. Il n’y a rien de plus important pour nous que d’être une plateforme où n’importe qui peut se faire une place, avoir une voix et prendre la parole quand on estime que quelque chose doit être changé.»

Un outil pour dénoncer les abus

Dorénavant, YouTube veut tourner la page. «A partir [du 21 avril 2017], annonce Johanna Wright, nous fournissons un formulaire permettant aux créateurs et aux internautes de relever les vidéos signalées par erreur. Nous utiliserons leur contribution pour améliorer notre système automatisé.» Des associations LGBT applaudissent. D’autres sont sceptiques. Alors que des internautes scrutent YouTube pour dénoncer, sur Twitter, les vidéos qui resteraient bloquées malgré la mesure.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo société

Au Vietnam, on se nourrit volontiers de serpents

Les Vietnamiens sont friands de serpents. On y voit l'influence de la tradition chinoise. Mais la pratique choque, y compris dans les villes du pays

Au Vietnam, on se nourrit volontiers de serpents

n/a