Après quatre jours de recherches, le Bureau national de la sécurité des transports (NTSB) a repéré aux petites heures, mercredi, le corps de John Fitzgerald Kennedy Jr., le fils du président assassiné, à l'intérieur de l'épave de son avion personnel, à 11 kilomètres au large de Martha's Vineyard. Les corps de sa femme, Carolyn Bessette, et de sa belle-sœur, Lauren Bessette, qui l'accompagnaient vendredi soir à bord de son Piper Saratoga, ont également été retrouvés.

Le fuselage a été repéré vers 23 h 30 mardi grâce à un petit robot équipé d'une caméra, par 25 mètres de fond. Peu après, les enquêteurs avertissaient la famille Kennedy de leur découverte et des efforts entrepris par des plongeurs pour repêcher les dépouilles.

La famille, qui s'apprêtait à organiser une veillée funéraire jeudi à New York, où le couple vivait, a révisé ses intentions. Selon plusieurs sources, elle renoncerait à enterrer John Kennedy au cimetière national d'Arlington, aux côtés de son père et de sa mère, Jacqueline Kennedy Onassis. Les funérailles se tiendront vraisemblablement à New York, samedi, dans une église de l'Upper East Side, où Jackie Kennedy avait l'habitude de se rendre. En revanche, rien n'a encore été décidé pour la sépulture. Des discussions étaient en cours entre la sœur de John, Caroline Schlossberg Kennedy, dernière héritière directe de JFK, son oncle, le sénateur Edward Kennedy, et les parents de Carolyn Bessette.

Les raisons de l'accident restaient encore obscures mercredi. Mais il paraît désormais certain que John Kennedy a perdu le contrôle de son appareil, à environ 35 kilomètres de Martha's Vineyard, où il devait déposer sa belle-sœur, avant de continuer sur Hyannis Port, pour le mariage de sa cousine Rory Kennedy, samedi. Selon le NTSB, John Kennedy paraissait être encore en totale possession des opérations à 55 kilomètres de l'aérodrome, amorçant une descente à 210 mètres/minute, un taux jugé rapide mais normal. A 32 kilomètres, l'avion aurait changé à plusieurs reprises de direction et d'altitude avant d'entamer une chute vertigineuse, sinistrement appelée «descente en spirale cimetière» par les professionnels, à plus de 1500 mètres/minute, ce qui laisse penser qu'il a perdu le contrôle de son appareil, selon les experts du NTSB.