«Quand j’ai besoin de me détendre, je joue. La télé m’ennuie parce qu’il n’y a pas d’interaction. Au contraire, jouer à des jeux de plateau garde mon cerveau en activité: c’est rafraîchissant.» Comme Valerio Di Gregorio, 36 ans, joueur aguerri, des centaines d’amateurs ont (re)découvert la pratique ludique depuis que la pandémie nous plonge dans l’incertitude. Le classique Monopoly, le jeu d’ambiance aux magnifiques illustrations Dixit ou encore le jeu de stratégie dans un monde médiéval Catan: se retrouver autour d’un plateau est un moyen de se divertir en restant à la maison.