Les femmes font Le Temps

Crépidules, la voix des féminismes 

Du nom d'un mollusque à l'hermaphrodisme successif, ce podcast veut faire entendre les voix oubliées des médias traditionnels. Le douzième épisode vient d'être mis en ligne

Cet article fait partie de l'édition spéciale «Les femmes font Le Temps», écrite par une cinquantaine de femmes remarquables, et publiée lundi 6 mars 2017


La résurgence féministe de notre époque est en effet devenue une identité sociale nouvellement réaffirmée et médiatisée. Les réseaux sociaux bruissent de la réappropriation de ce terme, parmi les jeunes générations notamment, jusqu'à devenir un objet de récupération grand public - au très haut potentiel commercial. Bien qu’il soit réjouissant de partager cette nécessité toujours vive d’une posture féministe, cette «célébrité» risque néanmoins de gommer la complexité des enjeux qui participent à la force des féminismes. Mobilisées depuis longtemps par ces questions
et face à ces représentations si diverses, nous avons senti une urgence à participer activement à l’expression actuelle de ce mouvement.

Ecouter Crépidules

Faire entendre les minorités

Par notre podcast, nous cherchons à faire entendre des propos qui mettent en avant toute la force créative de cet engagement politique et à communiquer les outils propres à cette démarche. Ainsi, nos épisodes dépeignent des sujets apparement éclectiques – figurations artistiques, recherche, littératures, sciences, médecine, sexualités, politique, etc. - mais qui démontrent à quel point les questions de rôles et de rapports sociaux de genre sont transversales, imbriquées dans toutes les sphères des sociétés. En situant ces diverses thématiques de manière sociohistorique,
dans l'héritage des analyses féministes, nous mettons en lumière leur caractère
socialement construit. Une perspective qui met en avant le potentiel de transformation des discriminations et de leur (re-)production.

Encourager les figures alternatives

Crépidules cherche ainsi à diffuser des voix encore aujourd’hui largement sous-représentées dans les médias; faire entendre des récits habituellement relégués aux marges des discours hégémoniques pour participer à une narration du monde la plus inclusive possible. A travers notre plateforme ouverte de discussions et notre expertise féministe, nous mettons en question les représentations dominantes pour produire et encourager d'autres figurations alternatives, ancrées dans la pluralité.

Le médium des podcasts permet de produire un discours engagé et indépendant, inscrit dans une approche DIY nécessaire aux féministes depuis longtemps. Publié tous les quinze jours, il s'inscrit dans une temporalité choisie pour être réflexive; une alternative aux flux médiatiques instantanés et réactifs.

En «portant une voix féministe à l'oreille publique», Crépidules contribue ainsi à montrer que, loin de traiter de questions marginales, ces ancrages politiques révèlent et proposent au contraire des enjeux centraux à notre vivre ensemble, avec l'ambition de participer à construire une organisation sociale dont les conditions soient enfin dignes pour chacun·e.
 

Dossier
Les femmes font Le Temps

Publicité