Après la baguette mercredi, c’est au tour d’autres traditions culinaires de faire leur entrée dans la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco ce jeudi, comme la harissa, le bortsch ukrainien ou la culture du çay. Depuis lundi, la 17e réunion du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à Rabat au Maroc, de retour en présentiel après deux sessions en ligne, étudie les 56 demandes d’inscription.