Les cumulus ont des formes assez caractéristiques: ils présentent une base horizontale de couleur foncée voire grise, et constituent à leur sommet des tours, des mamelons ou des coupoles. En été, on observe souvent des cumulus de beau temps. Ils se forment dans la matinée, quand le sol se réchauffe, gonflent pendant la journée et se dispersent le soir. Mais les cumulus annoncent aussi des orages. Ils se développent alors en hauteur et deviennent de puissants nuages. Les cumulus orageux se distinguent des cumulus de beau temps par leur bord supérieur très effiloché, qui leur donne l'aspect d'une fumée. Les cumulus sont présents à différentes altitudes. Les cirrocumulus, petits nuages blancs pommelés, apparaissent à plus de 6000 mètres, les altocumulus, sortes de rouleaux ou de balles, entre 2000 et 6000 mètres, les cumulo-nimbus, qui constituent de grandes colonnes, sont présents entre 1000 à 5000 mètres, et les strato-cumulus, qui ressemblent à des rouleaux séparés par des sillons de couleur sale, à des altitudes inférieures à 2000 mètres.