Avec son essai Ci-gît l’amer. Guérir du ressentiment, publié en octobre 2020, Cynthia Fleury s’est démarquée de l’esprit récriminant du moment en prônant une philosophie qui préfère la réinvention à l’imprécation.

Ce jeudi 10 juin, la philosophe et psychanalyste française s’exprimera sur le fossé que la pandémie a creusé entre jeunes et personnes âgées. Cette table ronde, organisée par la ville de Genève et qui se déroulera à la Salle communale de Plainpalais, convie également Sylvain Leutwyler, directeur du programme A nous de jouer! et Cornelia Hummel, professeure au Département de sociologie et membre de l’Institut de recherches sociologiques (IRS) de l’Université de Genève. La rencontre est ouverte à tous sur inscription.