17 février 1996.Décol-lage de la sonde NEAR à bord d'une fusée Delta-2.

27 juin 1997. Durant son périple, la sonde survole et photographie Mathilde, un autre astéroïde.

23 janvier 1998. NEAR frôle la Terre, à 540 kilomètres d'altitude. Ce passage lui a donné l'impulsion gravitationnelle suffisante pour continuer sa course vers l'astéroïde.

5 novembre 1998. La sonde prend son premier

cliché d'Eros.

20 décembre 1998. NEAR rate sa manœuvre de mise en orbite autour d'Eros. Un logiciel a refusé de donner les ordres adéquats aux moteurs du vaisseau qui, au lieu de s'approcher tout doucement de sa cible, la rase à la vitesse de 3500 km/h! On croit l'engin perdu, mais les ingénieurs en reprennent le contrôle. Il lui faut alors plus d'une année pour tenter une deuxième approche.

14 février 2000. Cette fois, la mise en orbite se déroule parfaitement. De 100 km initialement, l'engin est progressivement «descendu» à 35 kilomètres d'altitude par petits coups de freins successifs

12 février 2001. La mission NEAR est terminée. Le vaisseau a récolté 10 fois plus d'informations que prévu. Les techniciens tentent un dernier exploit: l'atterrissage en douceur sur Eros.