«Elle est tellement musclée: un vrai bonhomme», «Le rugby, c’est un sport de mecs», «Pas étonnant que les sportives gagnent moins si personne ne les regarde…». Autant de petites phrases, prononcées sans mauvaises intentions sur un coin de bar ou devant une retransmission de match, qui transpirent le sexisme ordinaire. Pourquoi nous traversent-elles l’esprit?

Lire aussi: Comment «Le Temps» a imaginé le podcast «Brise Glace»

Faire mordre la poussière aux clichés qui collent aux basques des sportives, voilà l’objectif du nouveau podcast du Temps, nommé «Raffut»: une série audio consacrée à la place des femmes sur un terrain en pleine mutation. Le sport est un domaine où les inégalités sont acceptées, justifiées par des différences physiques et entérinées par les médias. Un milieu qui exagère tous les enjeux sociopolitiques des relations entre les hommes et les femmes – offrant ainsi la loupe idéale pour les regarder de près.

Alors que les footballeuses se préparent à leur Coupe du monde cet été en France, que le hidjab sportif déchaîne les passions et que les cycles menstruels des athlètes restent un sujet ultra-tabou, «Raffut» vous invite à écouter les principales concernées. Retrouvez dès vendredi le premier épisode, consacré au regard que la société porte sur les femmes musclées, sur www.letemps.ch/podcasts.