A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, Le Temps propose un cycle d’articles pendant trois jours.

Lire aussi

Ni poupées ni super-héros! Tel est le titre d’un nouveau «manuel antisexiste» à destination des enfants, dès 4 ans (Ed. La ville brûle), mais aussi le slogan de la Bibliothèque de Vevey pour annoncer le premier «Drag-queen Story Hour» qui aura lieu le 14 mars prochain, en ses murs. Soit une heure de contes pour enfants, garantis sans stéréotypes et lus par la drag-queen Tralala Lita, dans un costume chatoyant.

Nés à San Francisco, ces événements pour enfants visent à sensibiliser les publics à la diversité, et séduisent toujours plus de parents soucieux d’éduquer leur progéniture à d’autres histoires que celles de princesses embrassées durant leur sommeil… A la Gaîté Lyrique de Paris, les «Contes à Paillettes» font ainsi carton plein depuis 2017. Mylène Badoux, responsable médiation culturelle de la Bibliothèque de Vevey, a profité du thème du prochain Samedi des bibliothèques, «Même pas peur», pour organiser cette première en Suisse romande. Elle lance avec entrain: «Je trouve ce concept fantastique car le personnage de la drag-queen est un vrai personnage de conte, qui permet de susciter la discussion sur des thèmes qui nous sont chers tels que l’inclusivité, la différence, le fait de devenir ce que l’on a envie d’être. On propose donc une journée «Même pas peur de bousculer les codes», avec plusieurs ateliers.» En novembre, l’équipe très investie de cette bibliothèque publiait déjà sur YouTube une vidéo, On dégomme les clichés, pour dénoncer avec humour une littérature jeunesse toujours saturée de «preux chevaliers et princesses juchées en haut de leur tour»