Rouage essentiel des luttes pacifistes, la désobéissance civile est une pratique prisée par les militants pour le climat. A l’instar du mahatma Gandhi, de Rosa Parks ou de José Bové, elle consiste à défendre une cause en usant d’actions non violentes, mais suffisamment dérangeantes pour pouvoir alerter la population et attirer l’attention des autorités. Ces actes se multiplient en Suisse: occuper les locaux d’une banque, bloquer la circulation ou encore s’attacher à la porte d’entrée du Palais fédéral, leur recrudescence pose la question de son cadre légal. Peut-elle devenir une notion juridique?

Lire l'article lié: Ces scientifiques qui provoquent la polémique