Qui décide de la programmation musicale d'une radio comme One FM et quels sont ses trucs pour composer «du Coca pour les oreilles»? Qui, au sein de l'agence Saatchi & Saatchi Simko, a conçu la campagne publicitaire du journal 24 heures et comment a-t-elle été réalisée? C'est par ces questions concrètes que la série Au cœur des médias, diffusée toute cette semaine sur la TSR2, fait découvrir la presse et son fonctionnement au public adolescent.

La TSR s'associe pour l'occasion à la Conférence intercantonale de l'Instruction publique de la Suisse romande et du Tessin qui organise, du 14 au 18 mars, la deuxième Semaine des médias à l'école. Sur cinq jours, cinq adolescents s'improvisent journalistes auprès de cinq médias différents. Lundi, Jérémie est allé découvrir comment on travaille au sein de la rédaction de La Salamandre, le magazine de la nature fondé par Julien Perrot lorsqu'il avait l'âge de l'enquêteur d'aujourd'hui. Hier, Gaspard a rencontré Mix & Remix et Martial Leiter pour parler du dessin de presse. Aujourd'hui c'est Jennifer qui pose des questions aux animateurs et dirigeants de la station One FM. La série se terminera sur un passage à la télévision (Florian découvre Mise au Point) et par une agence de publicité.

La simplicité de la démarche (les professionnels répondent aux questions des apprentis devant la caméra) est convaincante lorsqu'elle s'autorise à entrer dans les détails. Devant son écran d'ordinateur où la journée est décomposée minute par minute, le responsable musical de One FM explique ainsi sa stratégie, centrée sur ses auditrices, «plus difficiles à garder que les garçons». Le responsable de la campagne du nouveau 24 heures explique comment une idée devient un dessin puis un spot de télévision. Face aux interrogations des adolescents, c'est la faculté pédagogique de leurs interlocuteurs qui est testée. Certains s'en tirent fort bien, mais d'autres se révèlent incapables de sortir du lexique professionnel.

«Au cœur des médias» tous les jours à 11 h 30, TSR2.