Lieux communs

Les ambassades étrangères sont, à de rares exceptions près, concentrées à Berne. C’est logique. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. C’est la France qui, la première, a officiellement noué des relations diplomatiques avec la Suisse. Si celles-ci remontent à Charles VII, soit au début du XVe siècle, c’est sous François Ier qu’un ambassadeur de France prend résidence de ce côté-ci de la chaîne jurassienne. Le premier émissaire ordinaire se nomme Louis Daugerant, seigneur de Boisrigaut, et s’installe à Soleure en 1530. Pourquoi cette ville? Parce qu’elle est restée catholique et s’est montrée fidèle à la France. De 1552 à 1792, l’ambassadeur de France réside dans l’ancien couvent des Cordeliers. Dès 1792, la légation française suit le gouvernement helvétique, à Baden, à Bâle, à Berne, à Lucerne, à Zurich, puis définitivement à Berne à partir de 1848.