Aven, à 950 mètres d’altitude, au-dessus de Conthey (VS). Le village de 450 âmes est baigné, ce matin-là, par un doux soleil. On tombe la parka pour se hisser encore plus haut, jusqu’à la Ferme des Coyotes qui abrite l’association Reines de Cœur. Septante vaches d’Hérens y sont hébergées dans des conditions optimales: climat tempéré, foin des pâturages alentour, 3 hectares de terrain pour se dégourdir les pattes et une brigade de vachers qui les dorlotent. David Luyet, le patron des lieux, résume: «C’est comme une écurie de f1.» En moins motorisé, certes, et en plus encorné. C’est qu’il y a des célébrités aux Reines de Cœur, comme Allégresse et Diamant, qui appartiennent respectivement à Guy Parmelin et Gérard Depardieu. Et puis, il y a Graphite dont le propriétaire est Philippe Cottier, le Bâtonnier de l’Ordre des avocats de Genève. Pourquoi une vache à 160 km de la maison, plutôt qu’un chien ou un chat (voire une perruche) à domicile?

Tout d’abord, il y a cette vieille amitié qu’il entretient avec David Luyet. Tous deux sont adhérents de l’association Reines de Cœur. Il y a surtout une histoire d’amour. Nieves, l’épouse de l’avocat, a voulu lui faire une surprise le jour de ses 50 ans. Elle raconte: «Philippe n’est pas matérialiste, il ne porte pas de montre et n’aime pas les voitures. Mais il se passionne pour la vie des bêtes et des hommes dans les alpages, l’inalpe et évidemment les combats de vaches. Il dit que là-haut il se lave le cerveau.»