Au Royaume-Uni, la plupart des enfants de 11 ans possèdent déjà un smartphone. En Chine, c’est encore plus tôt puisque 88% des 6-8 ans sont déjà équipés. Et parmi eux, nombreux bravent l’âge minimum requis pour surfer sur les réseaux sociaux. Cette précocité inquiète les parents qui craignent que leur progéniture en use à mauvais escient et s’expose à se mettre en danger. La tentation alors est grande d’opter pour l’interdiction pure et simple de ces outils.