Nouilles sautées au poulet ou au tofu? Lait de vache ou lait d’avoine? Ce que l’on choisit de glisser dans nos assiettes et nos verres n’est pas qu’une affaire de nutrition, c’est une histoire de culture, de transmission, de santé, de normes et donc… une question politique. Le régime végétalien (uniquement composé de nourriture végétale) est spécifiquement la proie de tensions et de controverses, notamment par son affiliation à un activisme végane perçu comme «extrême».

Dès lors, que se passe-t-il quand des parents l’imposent à leur enfant? «Le sujet exacerbe encore la controverse», note Edmée Ballif, chercheuse post-doctorante en sociologie formée à l’Unil, à travers l’analyse des discours médicaux et ceux de familles véganes. Elle s’exprimera sur ce sujet lors d’une rencontre en ligne le jeudi 6 mai, à l’invitation de l’Alimentarium de Vevey, qui inaugure sa nouvelle exposition #Vegan.