Cycliste aérodynamique profilé pour la quête de vitesse. Militant du deux-roues pédalant en milieu urbain. Cadre dynamique alliant hygiène de vie avec plaisir en se rendant au travail à vélo sur son fixie. Coursier à l’allure leste. Demoiselles robe au vent, panier en osier installé sur le guidon. Ou encore amateur du dimanche passionné…

La communauté du cycle romand est vaste et connaît un éventail varié d’amoureux de la petite reine, sur route, sur piste, sur terre, en forêt ou en appartement.

A cet impressionnant peloton romand, il ne manquait qu’un site qui permette à ses membres de communiquer une fois les muscles reposés. C’est ainsi qu’est né «Velocosm», une sorte de Facebook des cyclistes romands. Lancé il y a un mois, ce réseau social pour cyclistes compte pour l’heure une centaine de membres.

Son usage s’apparente aux réseaux sociaux que l’on connaît déjà. L’utilisateur se crée un compte qu’il orne d’une photo et alimente au fil du temps. Il choisit ensuite les personnes qu’il souhaite «suivre» et s’inscrit au sein de groupes d’intérêts différents:

événements cyclistes, conseils mécaniques, suggestions d’itinéraires, bons plans, propositions de courses, alertes aux passages dangereux, etc. Cette liste de thèmes ne demande qu’à être complétée. Egalement au programme: une bourse aux vélos permanente.

www.velocosm.ch