Les Jeunes libéraux-radicaux genevois ont créé la surprise début juillet avec leur refus de soutenir le mariage pour tous. Mais non sans créer des divisions: une nouvelle assemblée générale aura lieu le 5 août, et certains membres ont pour objectif de déposer une liste indépendante en faveur de cet objet.

La décision première a sans doute surpris parce que les Jeunes libéraux-radicaux soutiennent le mariage pour tous sur le plan fédéral, et que c’est aussi le cas du PLR suisse. Mais également car cette prise de position émane d’une section jeune. Et que dans les esprits, la jeunesse d’aujourd’hui est souvent associée aux luttes LGBTIQ, féministes, ou encore antiracistes, entre autres combats considérés comme «progressistes».