Il paraît que la mémoire est sélective. Un constat qui s’applique aussi à la mémoire collective, quand il s’agit de relater des faits historiques majeurs menant à l’avènement de notre société. Les hommages payés aux femmes semblent étrangement rares compte tenu du rôle crucial qu’elles ont été très nombreuses à jouer.