C'est un peu par hasard que Clément V s'établit à Avignon, qui deviendra ainsi la capitale de la chrétienté tout au long du XIVe siècle. Bertrand de Got, né en Gironde vers le milieu du XIIIe siècle, est élu pape le 5 juin 1305 à Pérouse. Il se fait couronner à Lyon, sur le chemin de l'Italie. Mais ses démêlés avec Philippe le Bel le retiendront loin de Rome.

En décembre 1305, peu après son élection, Clément V crée dix cardinaux, français et gascons en majorité. Rebelote un peu plus tard. Dès les débuts de ce pontificat, les cardinaux italiens sont mis en minorité. En 1307, Philippe le Bel exige la condamnation de Boniface VIII, le prédécesseur de Clément V, mort en 1303, qui avait sommé le roi de France de se soumettre à son pouvoir, ordre contre lequel Philippe le Bel s'était révolté en accusant Boniface VIII d'hérésie. Il importait peu au roi que ce pape autoritaire fût mort. Le procès s'ouvre en 1309, mais Clément V réussit à y mettre un terme sans qu'aucune condamnation ne soit prononcée. Philippe le Bel exige également l'élimination de l'Ordre des Templiers. Clément V se soumet sans enthousiasme à la volonté du roi. Il ordonne des enquêtes contre les Templiers et porte la question devant le Concile de Vienne (1311-1312), qui décide d'abolir l'Ordre pour le «bien général». Près de 2000 Templiers furent emprisonnés, torturés, des centaines brûlés.

C'est en 1308 que Clément V choisit de s'établir à Avignon. La ville se trouve dans le Comtat Venaissin, propriété du Saint-Siège. Il s'installe dans le couvent des Dominicains. Il semblerait qu'il n'ait pas voulu rester définitivement en France. Les circonstances et son état de santé l'ont empêché d'aller à Rome. En effet, après le Concile de Vienne, l'Italie est à nouveau à feu et à sang. A la même époque, Clément V est malade. Il meurt le 20 avril 1314.