Les deux machines sont également porteuses de modernité. Celle du premier plan a une légère avance sur l'autre. Même si elle rappelle furieusement le char antique avec ses sièges et ses roues aux solides rayons, la voiture se présente déjà avec ses attributs majeurs: le moteur et le volant. Derrière elle, à la traîne d'un câble qui bientôt va se tendre, le cerf-volant géant doit se faire tracter pour effectuer son bond dans les airs. En réalité, depuis quelques années déjà, les plus-lourds-que-l'air ont montré ce dont ils sont capables. Les Lilienthal, Ader, Pilcher et autres frères Wright ont réussi à quitter, pour quelques minutes et des centaines de mètres, le plancher des vaches. Mieux, en 1909, Louis Blériot traverse la Manche. L'exploit enthousiasme les foules et suscite des émules. Le 28 août 1910, les frères Dufaux, considérés comme les premiers aviateurs suisses, empochent le prix de 5000 francs pour la traversée du lac Léman dans sa longueur. Ils ne sont pas des inconnus dans le milieu aéronautique. Dès 1902, ils adaptent le moteur léger qu'ils ont développé pour les deux-roues à leur projet d'hélicoptère puis au triplan tandem et, finalement, au biplan. Comme tant d'autres pionniers, ils laissent dans l'aventure une partie de leur fortune et les bénéfices qu'ils réalisent avec la production en série de leurs fameuses Motosacoche.

La Bibliothèque nationale, membre fondateur de Memoriav, conserve aussi une importante collection de photographies dont quelques-unes ont été traitées dans le projet de la Médiathèque Valais – Martigny, «La vie quotidienne en Suisse au fil du temps».