«Explosions de fumée noir des «colectivos» ces bus Mercedes aux gueules tapées, bariolées comme celles de poissons exotiques, piquées de feux violets, oranges, rouges, verts, bulles lumineuses oscillant au bout d'antennes, éclairant les triples pare-chocs, les pare-soleil translucides et chromées, les flancs blancs, les fulgurants enjoliveurs, les redondants rétroviseurs», Olivier Rolin, Sept Villes.

Verts à lèvres et rouge à yeux, vernis à ongles gris métallique, «phares» à paupières, Eye liner couleur d'acier: avec les nouvelles collections de maquillage, les filles de l'automne seront belles comme des camions. Et maquillées comme des voitures volées.

Pas n'importe quelles voitures: on se fait le carénage d'une Ferrari – poudre aux yeux rouges China Red et jaune Dazzling Neon de la ligne My Cinderella d'Helena Rubinstein. Ou le look d'une BMW série 5 gris métallisé: une couche de fard à paupières Platine No 23, un trait d'eye liner Gris métal de Guerlain ou l'eye liner moiré No 1 Reflets acier d'Yves Saint Laurent, quelques touches de vernis et rouge à lèvres Smoke & Mirrors de Cover Girl, et en voiture Simone. Le vert Jaguar a aussi la cote: vert à lèvres et vernis Green Underground d'Helena Rubinstein. A parsemer de paillettes Glorious nail lacquer rainbow 235 et Gloss effect effervescent violet 05 pour mieux éclairer les nuits.

Selon ses aspirations, on peut aussi opter pour le look baba d'une 2CV avec le fard à paupières Violet Sortilège de Bourgeois et le vernis idoine.

Les couleurs de la rue déteignent sur les visages? Rien de grave. Le maquillage reste un jeu de rôle qui permet de se glisser dans la peau d'un personnage ou d'un objet dont on se défait avec un peu d'eau. Et l'objet en question, cet automne, a tout l'air d'être une voiture.

Avec ça, maintenant, il faudra apprendre à dire non à ceux qui cherchent le klaxon…

I.Ce.