Observer les pandémies à la loupe des sciences sociales: voilà ce à quoi Frédéric Keck, directeur de recherche au CNRS, a consacré une bonne partie de ses travaux. A l’intersection de «l’histoire des sciences, de la sociologie des risques et de l’anthropologie sociale», le Français s’est concentré en particulier sur les tentatives de préparation aux catastrophes sanitaires et écologiques au niveau mondial et la réaction des différentes sociétés face à celle-ci.

Retrouvez notre suivi en continu de la journée de lundi