A Brookfield, dans le Wisconsin, au nord des Etats-Unis, un homme a ouvert le feu samedi pendant une cérémonie d'une église chrétienne évangélique dans un hôtel de la banlieue de Milwaukee. Il a tué sept fidèles avant de retourner son arme contre lui. Dimanche, quatre autres personnes se trouvaient encore dans un état grave. Le tireur aurait agi seul. L'homme appartenait à l'Eglise vivante de Dieu (Living Church of God). Aux dires de ses proches, profondément choqués, il semble avoir toujours mené une existence ordinaire.

Cette fusillade est arrivée quasi au même moment que celle qui a vu, en Géorgie, un homme s'emparer d'une arme et abattre trois personnes dans le tribunal où il comparaissait. Enfin, ce week-end toujours, à Houston, un enfant de quatre ans a grièvement blessé par balle son petit frère. Il semble avoir confondu le pistolet parental avec un jouet.