Bella-lui. En patois valaisan, le mot signifie la belle vue. Pour sûr, l'endroit porte diablement son nom. De là-haut, la vue plonge dans le Rhône, balaie tout un bout de la vallée pour ne ressortir qu'au «coude» que le fleuve fait à Martigny. S'il veut prendre de la hauteur, le visiteur peut aussi contempler huit sommets de 4000 mètres, dont le Cervin, le Weisshorn et le Mont-Blanc. Pour s'en tenir au plancher terre à terre des renseignements concrets, Bella-lui, c'est également un restaurant et une terrasse situés à 2600 mètres d'altitude.

A l'intérieur, le visiteur découvre un cadre qui semble avoir défié le passage du temps. On est loin, ici, de ces lieux très «chic-Paris-Tokyo-Milan» qui aseptisent les terrasses sur la neige. Sur les murs, au milieu de toute une (sur)-population d'animaux de montagne empaillés et entre les objets rustiques en bois, des photos. C'est la famille Sandmeier, maître du lieu depuis trente-trois ans. Aujourd'hui, Olivier, le fils, a repris les rênes de la petite entreprise: «Je suis né à Simplon-Village, je déteste la ville. Sion, pour moi, c'est déjà trop grand!» Durant l'été, Olivier récolte légumes et abricots qu'il congèle. Ce qu'il aime, c'est cuisiner avec les produits du terroir.

Mais Bella-lui, c'est surtout le nom du café à déguster jusqu'à la fermeture des pistes. Nappé de crème chantilly, généreusement arrosé de Cognac et de Grand Marnier, il empourpre joues et moral.

A la nuit tombée, nouvelle clientèle. Chaque soir, le restaurant réveille ses caquelons pour une trentaine de randonneurs venus à peau de phoque. Pour regagner la station, rien de mieux qu'une lampe frontale et les étoiles.

Les mets: les plats au fromage sont la spécialité. Fondue à 23 francs. La croûte au fromage servie dans un caquelon à 16,50 francs. Le tournedo aux morilles avec le fond de veau maison à 42 francs. Le plat du jour à 19 francs. Les tartes aux fruits maison ainsi que le gâteau aux carottes (présent depuis trente ans) sont à 5 francs.

Les boissons: les spécialités de la région colorent la carte des vins. (Cornalin, Syrah, Humagne rouge, Pinot, Petite Arvine, Amigne…) Le Fendant reste tout de même une valeur sûre pour les plats au fromage! Ballon à 3,50 francs. Le demi-litre de vin à 17,50 francs. Les boissons minérales sont à 4 francs. Carafe d'eau apportée sur demande. L'espresso à 3,50 francs. Sans oublier le fameux café Bella-lui, à 6,50 francs.

Les enfants: chaleureusement accueillis, ils aiment la terrasse. Peut-être parce qu'elle abrite, en ce moment, trois jeunes chiots. Attention, ne pas les laisser sans surveillance, la montagne est abrupte. Menu enfant à 10,50 francs.

Comment y aller: pour les skieurs, prendre le téléphérique de Crans-Cry-d'Er ou le téléphérique du Grand-Signal-Montana qui mènent à Cry-d'Er. Depuis Cry-d'Er, le randonneur à pied peut atteindre le sommet de Bella-lui en trois quarts d'heures ou prendre directement le téléphérique rouge de Bella-lui. Les skieurs peuvent choisir entre le téléphérique ou l'arbalète. Tous les vendredis soir, les télécabines de Crans-Cry-d'Er et du Grand-Signal fonctionnent jusqu'à 22 heures. Il est possible alors de gagner Bella-lui à pied depuis Cry-d'Er.

Rens. 027 481 29 95. http://www.Bella-lui.ch