Au moins autant que de saveurs, la cuisine est une histoire de racines, de voyage, d’identité, de partage. Jusqu’à l’été, «Le Temps» vous propose une série de portraits de professionnels de la gastronomie qui ont quitté leur pays d’origine, ou dont la famille a émigré pour s’établir en Suisse.

Lire aussi: Anastasiia Vorger, l’Ukraine dans l’assiette

Des mets raffinés, comme une petite éclaircie dans un quotidien chamboulé par la guerre. Voici synthétisée l’idée derrière le projet La Table d’Autres, ou comment venir en aide à autrui grâce à la cuisine. L’association culturelle Amaretto et l’agence de communication Trivial Mass se sont alliées pour monter cet événement en collaboration avec Help Ukraine Lausanne. Une dizaine de chefs participent à l’opération, concoctant chaque soir un repas dont la rémunération sera utilisée pour préparer des buffets de midi pour les réfugiés ukrainiens. L’occasion de se sustenter mais aussi de se retrouver, d’échanger, de se réconforter. Guy Ravet, chef à l’Ermitage de Vufflens-le-Château, met ses casseroles à contribution pour l’occasion.