«Lensa m’a dénudée, sans mon consentement», constate Melissa Heikkilä, journaliste au MIT Technology Review dans un article paru en décembre dernier. Rédactrice spécialisée dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA), elle a testé une des dernières applications à la mode: Lensa AI. Résultat, après avoir généré 100 avatars, 16 d’entre eux sont représentés seins nus et 14 habillés de vêtements très légers et dans des postures sexualisées.