A l’image des fausses cigarettes en chewing-gum, les moins de 13 ans pourraient bientôt connaître leur propre version d’Instagram. Le directeur de la plateforme, Adam Mosseri, a confirmé dans un récent tweet que l’entreprise est en train d’explorer une variante destinée aux petits, en réponse au site d’information Buzzfeed. En effet, un journaliste du média en ligne a révélé avoir intercepté un message interne du vice président d’Instagram, Vishal Shah, au sujet d’un nouveau «pilier» qui se focaliserait sur l’intégrité et la protection de la vie privée des jeunes enfants, ainsi que sur le développement d’une version qui leur assurerait une utilisation sûre du réseau.