Au moins autant que de saveurs, la cuisine est une histoire de racines, de voyage, d’identité, de partage. Jusqu’à l’été, «Le Temps» vous propose une série de portraits de professionnels de la gastronomie qui ont quitté leur pays d’origine, ou dont la famille a émigré pour s’établir en Suisse. Episode précédent: Anastasiia Vorger, l’Ukraine dans l’assiette

Un délicieux parfum beurré embaume la cuisine d’Irina Vicidomini-Zukova. La cuisinière s’active: demain, c’est la Pâques orthodoxe. Dans son four monte tranquillement un koulitch, spécialité russe pascale aux allures de panettone italien. Le reste du repas, elle le préparera un peu plus tard. Des boulettes de viande dans leur sauce tomate – des tefteli – et une salade russe. Côté convives, elle attend son fils, Vitaly, et sa copine, histoire d’accueillir en famille le Christ ressuscité.