Elle est bien loin, l’époque où le jeu de société était synonyme de lenteur et d’ennui. Où la seule perspective de passer deux heures bloqué autour d’un Scrabble avec les grands-parents confinait à la torture. En 2000, une planche de Titeuf illustrait avec éloquence cette «phobie» du jeu de société. On ne donnait alors pas cher de sa peau.