Si les hôtels se remplissent tout seuls durant l'été ou pour Noël, le public reste à conquérir en ce qui concerne les «entre-saisons». Suisse Tourisme a jeté son dévolu sur l'automne, et la campagne a démarré hier. L'objectif est simple: générer 70 000 nuitées supplémentaires pour septembre et octobre.

L'Allemagne et la France dans les pays cibles

Trois thèmes sont développés: l'expérience de la nature – «découvrir les belles journées de l'arrière-été tessinois jusqu'à la féerie dorée de nos montagnes en passant par la douceur d'un après-midi au bord du Léman» –, la gastronomie et la vie culturelle et sociale. La «magie de l'automne» est illustrée par différentes photos reprenant les spécificités des régions suisses, mais toutes se déclinent sur le même thème, celui des feuilles mortes. Le voyageur est donc accueilli avec un collier de feuilles rouges, jaunes et brunes.

Les pays ciblés sont la Suisse d'abord, qui représente 47% des clients d'automne, l'Allemagne avec 19% et la France, dans une moindre mesure (2,5%). Le message sera diffusé en Suisse au moyen de brochures, d'affiches dans les gares, de spots TV ou encore d'Internet (www.MySwitzerland.com). Un partenariat avec RailAway, RailTour, Minotel, le musée olympique, la société des exportateurs de vins suisses et La Poste a permis des offres avantageuses. En Allemagne, des trams aux couleurs de l'automne feront office d'hommes-sandwichs, tandis que des encarts seront insérés dans la presse. En France, Suisse Tourisme a prévu de distribuer des flyers en région parisienne, dans le Lyonnais et en Alsace.

Suisse Tourisme a choisi de promouvoir un autre tourisme, en concentrant ses efforts sur une période habituellement peu lucrative et en cherchant des idées originales et des endroits insolites à faire découvrir au public.