Mercredi s'est ouvert le Salon du cycle de Zurich, qui se tiendra jusqu'au 26 février dans les halles de la Züspa, où sera exposée toute la gamme des «e-bikes», ou vélos électriques. Ce nouveau type de vélo touche un public toujours plus large en Suisse alémanique et il commence à faire son apparition en Suisse romande. Selon David Hudleston de Cycl'Import à Genève, on ne peut pas encore parler de mode, car peu de gens connaissent ce nouveau moyen de locomotion. Pourtant, l'«e-bike» possède des avantages par rapport au vélo traditionnel. Avec son moteur électrique fournissant une assistance au pédalage, il offre plus de confort, plus de rapidité, de nouvelles sensations et, surtout, il nécessite une faible consommation d'énergie. Pour parcourir 100 km, il consomme en énergie l'équivalent d'une douche chaude de trois minutes. C'est donc un moyen de transport «très écologique», selon David Hudleston. Mais ces vélos coûtent encore un peu cher: entre 900 et 6000 fr. environ selon les modèles.