Le coup de pinceau qu'ont donné la lune et le soleil sur la terre est passé. Il s'agit maintenant de soigner les yeux qui en ont souffert. Car malgré les avertissements, sur tout le trajet de l'éclipse, plusieurs personnes ont été brûlées par le ciel mercredi.

Le cas le plus sérieux a été enregistré à Barcelone où un homme aurait perdu 30% de vision. Il a regardé l'éclipse 30 secondes sans protection. La vue d'un adolescent berlinois de 18 ans a baissé de 20% après qu'il a fixé l'astre solaire plusieurs minutes sans lunettes. Son état pourrait empirer et les séquelles sont irréversibles. Dans la même ville, une jeune fille turque souffre de graves brûlures. Sa rétine est atteinte, selon son médecin. A Vienne, deux personnes ont été hospitalisées avec des lésions graves, mais pas irréversibles. Par ailleurs les hôpitaux des régions traversées par l'éclipse ont admis plusieurs centaines de patients souffrant de douleurs oculaires, la plupart du temps sans gravité. En Suisse, aucun cas grave n'est à déplorer. L'hôpital de Fribourg a bien accueilli un homme de 20 ans se plaignant d'une vision floue, mais ce cas, comme celui d'un enfant qui n'a pas mis ses lunettes ne sont pas inquiétants. Les symptômes de lésions causées par l'éclipse peuvent toutefois mettre deux à trois jours à se manifester.

L'éclipse a également généré plusieurs cas de maladies imaginaires. C'est du moins l'opinion des autorités jordaniennes qui ont affirmé que les consultations qui ont suivi le phénomène n'étaient que des «cas psychologiques». En Grande-Bretagne, des centaines d'appels ont été enregistrés par les hôpitaux: des personnes angoissées à l'idée d'avoir subi des dommages oculaires.

Parmi les animaux, ce sont les oiseaux qui ont apparemment réagi le plus fortement à l'éclipse. En France, les goélands ont été saisis de panique, s'envolant des plages et des digues de manière bruyante. Les autres espèces ont regagné leur gîte nocturne dans leur majorité. Des observations de tous ces phénomènes ont été faites par la Ligue pour la protection des oiseaux. En Allemagne enfin, un homme est monté au clocher de l'église de Coesfeld mercredi soir. Il a confondu la tombée de la nuit avec l'éclipse. La police a réussi à le faire descendre après une longue discussion. L'homme était ivre.