Les périodes pendant lesquelles les infrastructures antiques apparaissent vues du ciel sont extrêmement rares. C'est surtout pendant des sécheresses exceptionnelles que la «lecture» devient possible, grâce au fait que la maturité des céréales est légèrement accélérée au-dessus des anciens murs. Une campagne très fructueuse avait été possible en 1976, mais ces conditions ne durent que quelques semaines.